Pourquoi une politique biodiversité Groupe ?

En déclinaison de sa politique développement durable, le Groupe ERAMET a décidé de formaliser ses actions en matière de préservation et d’atténuation des impacts de ses activités sur la biodiversité à travers une politique, adoptée à l’été 2014. Retour sur les origines et les enjeux de ce document.

L’érosion de la biodiversité, un problème international réel

La biodiversité est l’ensemble des organismes vivants de toute origine et le résultat des interactions entre toutes les espèces au sein d’un ou plusieurs écosystème(s). Son érosion est considérée comme un problème international sensible depuis la rédaction de la Convention de Rio sur la diversité biologique de 1992 et c’est dans ce cadre que les attentes des autorités, des institutions financières et du grand public envers l’industrie ont augmenté ces 20 dernières années.

L’Homme est considéré comme l’origine de la majorité des perturbations sur la biodiversité, notamment à travers le défrichement, la déforestation, la surexploitation des ressources naturelles ou encore les pollutions qu’il génère. Il est donc important qu’il maîtrise ses impacts sur la biodiversité au travers de ses activités.

Un rôle à jouer pour ERAMET

Tout comme de nombreux autres secteurs, les activités minières et industrielles du Groupe ERAMET peuvent générer des impacts sur la biodiversité. Les principaux sont attribués à l’emprise au sol de ses sites, c’est-à-dire à la perte d’habitats ou unités géographiques dans lesquelles un organisme ou une population existe à l’état naturel.

D’autres impacts sont désormais également évalués par le Groupe, au-delà de l’emprise au sol des sites. Ils peuvent par exemple être liés à :

  • des perturbations sonores et lumineuses, des modifications du trafic terrestre ou maritime ou encore des émissions et effluents ;
  • la propagation accidentelle d’espèces envahissantes ou des pressions additionnelles sur les ressources (pêche, chasse) du fait de l’ouverture d’accès aux sites ou de l’afflux de populations.

ERAMET prend en compte la biodiversité en identifiant et en mettant en place des actions adaptées aux enjeux locaux pour éviter, atténuer et gérer ces impacts de façon à assurer le développement durable du Groupe dans son environnement. Cette démarche s’inscrit dans un cadre réglementaire de plus en plus exigeant mais comprend aussi des actions volontaires proportionnées. Préserver la biodiversité est en effet essentiel pour l’entreprise : au-delà d’un permis d’exploiter, cela lui permet d’inscrire ses activités dans la durée et de répondre aux attentes de plus en plus fortes de la société.

Une politique formalisant l’engagement du Groupe

ERAMET a développé une expérience importante sur les sujets environnementaux et notamment sur la biodiversité. Fort de ses retours d’expérience en matière de préservation et d’atténuation des impacts de ses activités, le Groupe a adopté une politique biodiversité en juin 2014. Celle-ci est directement inspirée de sa politique développement durable et de sa charte environnement et est en ligne avec la charte éthique. Elle s’inscrit par ailleurs dans la démarche d’amélioration continue déployée au sein du Groupe.

Développée en collaboration avec des représentants des sites, des Branches et du siège membres d’un Groupe de travail interne dédié à la biodiversité, elle a pour vocation de fédérer sur les pratiques des sites industriels et miniers du Groupe sous un même engagement.

Elle s’articule autour de 3 axes :

  1. Mieux connaître et comprendre la biodiversité et ses fonctionnalités
  2. Agir pour préserver la biodiversité
  3. Sensibiliser, échanger, partager

Ces principes se déclinent proportionnellement aux enjeux locaux sur sites.