Lancement du projet de valorisation de titane EcoTitanium

Le 17 décembre 2014, les trois actionnaires d’EcoTitanium, parmi lesquels l’une des filiales du Groupe ERAMET, ont signé l’accord de lancement de ce projet. Celui-ci a pour ambition de construire et d’exploiter la première installation européenne de recyclage de titane de qualité aéronautique. A terme, il devrait permettre à ERAMET de renforcer sa position sur le marché du titane.

Avec une usine basée en Auvergne (France), EcoTitanium permettra à l’industrie aéronautique de disposer d’une nouvelle voie pour se fournir en titane et ainsi mieux maîtriser son approvisionnement vis-à-vis de cette matière première stratégique pour la filière.

Trois actionnaires sont impliqués dans ce projet :

La participation du Groupe ERAMET à ce projet s’inscrit dans la continuité d’un partenariat entre sa filiale Aubert & Duval, spécialiste de la métallurgie haut de gamme, et la société kazakhe UKTMP, l’un des leaders mondiaux de la fabrication d’éponge de titane. Celles-ci exploitent en effet depuis 2011, en Auvergne (France), une usine de forgeage de titane à travers leur société commune UKAD.

EcoTitanium représente un enjeu important pour Aubert & Duval et le Groupe ERAMET. Il leur permettra en effet de développer de nouveaux marchés et d’acquérir des compétences dans le recyclage du titane et d’autres métaux nobles avec l’exploitation de technologies de pointe. Avec la mise en œuvre de ce projet, c’est par ailleurs un ensemble totalement intégré qui devrait voir le jour pour le Groupe, de l’extraction du minerai de titane à la fourniture de pièces pré-usinées, en passant par le recyclage des chutes générées tout au long du procédé de fabrication.