Eramet : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2021

Forte croissance du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2021, EBITDA prévisionnel revu à la hausse à près de 1 Md€ sur l’année.

Actualité
  • Chiffre d’affaires de 1,1 Md€ (+ 34 % par rapport au T3 2020), avec une croissance de plus de 40 % de la division Mines & Métaux.
  • Bonne performance opérationnelle de la division Mines & Métaux dans toutes les entités à l’exception de la Nouvelle-Calédonie :
  • Hausse des volumes produits d’alliages de manganèse (+ 11 %) avec un mix favorable et poursuite de la croissance organique (+ 27 %) de la production de minerai de manganèse au Gabon.
  • Excellente dynamique de croissance de la production de minerai de nickel à Weda Bay avec près de 4 Mth sur le trimestre, soit près de 11 Mth en cumul sur l’année à fin septembre.
  • Hausse de la production de sables minéralisés au Sénégal (+ 11 %).
  • Baisse de la production de ferronickel en Nouvelle-Calédonie (- 19 %), compte tenu notamment de la dégradation de la situation sanitaire sur le territoire depuis début septembre ; cash cost  à 7 $/lb au T3 2021, malgré la progression des volumes de minerai de nickel exportés (+ 49 %).
  • Environnement de prix très favorable au T3 2021, en particulier pour les alliages de manganèse ; cependant le coût du fret absorbe en grande partie les hausses de prix des minerais. L’impact de la hausse des coûts de l’énergie sur les activités du Groupe reste limité à date.
  • Recul du chiffre d’affaires d’Aubert & Duval (- 14 %) dans un contexte de marché aéronautique toujours dégradé et compte tenu de l’impact de l’incendie survenu dans un atelier de l’usine de Pamiers début septembre ; progression des ventes d’Erasteel (+ 40 %).
  • Perspectives 2021 :
  • Dynamique de marché favorable au T4.
  • Objectifs de production minière confirmés au Gabon et revus à la hausse pour Weda Bay Nickel ; objectifs d’exports de minerai de nickel et production de ferronickel revus à la baisse en Nouvelle-Calédonie.
  • Prévision d’EBITDA revue à la hausse sur l’année : compte tenu de l’excellente dynamique pour les alliages de manganèse, et en prenant en compte un consensus révisé de prix moyen pour 2021 du minerai de manganèse (CIF Chine 44%) à 5,1 $/dmtu et du cours du nickel au LME à 8,3 $/lb , l’EBITDA prévisionnel serait proche de 1 Md€ en 2021.

Christel BORIES

Présidente-directrice générale du groupe Eramet

Notre stratégie de croissance organique porte ses fruits, avec de bonnes performances opérationnelles dans la division Mines et Métaux : la très forte progression du chiffre d’affaires de cette division est portée par une demande soutenue dans nos principaux marchés et par un environnement de prix très favorable, en particulier pour les alliages de manganèse.

La situation reste cependant préoccupante en Nouvelle-Calédonie : la SLN se trouve à un moment déterminant, victime de multiples perturbations depuis le début de l’année et en attente de décisions cruciales pour mettre en œuvre intégralement son plan de sauvetage.

Par ailleurs, nous poursuivons le déploiement de notre feuille de route stratégique avec le recentrage de notre portefeuille sur les activités Mines et Métaux, notamment le développement vers les métaux clés de la transition énergétique afin de renforcer le potentiel de croissance du Groupe.