Acteur engagé pour la planète

En tant que Groupe minier et métallurgique international, Eramet exerce une responsabilité particulière. Pleinement conscient de l’urgence écologique, le Groupe s’engage sur trois champs d’action prioritaires.  

La feuille de route RSE du Groupe  définit trois axes stratégiques précis qui permettront à Eramet d’améliorer son impact environnemental au cours des prochaines années.

1. Réduire ses émissions atmosphériques

L’identification et la maîtrise de de l’empreinte écologique constituent une attente forte, pour Eramet comme pour les parties prenantes de chacun de ses sites. En réduisant ses émissions, le Groupe participera à l’amélioration de la qualité de l’air à proximité de ses installations, et répondra ainsi à une attente forte de ses riverains.
Un groupe de travail d’experts a notamment pour mission de partager les bonnes pratiques sur la réduction des émissions atmosphériques et de produire des rapports d’ingénierie en vue du financement de programme d’investissements sur ce sujet. 

Objectif 2023 : diminuer de 80% les émissions de poussières canalisées (par rapport à 2018)

2. Préserver la ressource en eau et accélérer la réhabilitation des sites miniers en favorisant la biodiversité 

De la Nouvelle-Calédonie au Gabon en passant par le Sénégal, Eramet mène une série d’actions de réhabilitation minière, notamment par revégétalisation. C’est en effet le moyen le plus efficace pour favoriser le retour de la biodiversité, mais aussi pour lutter contre l’érosion, et préserver ainsi la qualité des eaux autour des sites miniers. 

Objectif sur la période 2019-2023 : réhabiliter au moins autant de surface que le Groupe en impactera (infrastructures de long terme exclues).

3. Réduire l’empreinte énergie et climat

En 2018, le Groupe s’est fixé un objectif ambitieux de réduction des émissions de CO2, en s’appuyant sur trois leviers majeurs : l’optimisation des consommation d’énergie, décarbonatation des énergies achetées, évolution du mix d’activités vers des activités moins émettrices. Ainsi, les sites du Groupe multiplient les initiatives pour diminuer leurs émissions de CO2, avec par exemple, des projets de panneaux solaires ombrières de parking, des panneaux solaires pour autoconsommation, des solutions de mobilité électrique, des éclairages LED…

Objectif 2023 : réduire de 26% la quantité de CO2 par produit sortant (par rapport à 2018), dont 16,5 % lié à l'effet mix activité lié au choix stratégique du Groupe de développer son activité minière, moins émissive que les activités de transformation du Groupe.