Gabon : un engagement historique

Le groupe Eramet s’est fixé un objectif ambitieux : avoir un impact positif dans les pays dans lesquels il intervient. A l’image du Gabon, pays historique de son activité, où des échanges continus avec les parties prenantes locales permettent d’identifier de manière collective les priorités locales de développement.

Eramet et le Gabon : un partenariat durable

Eramet intervient dans le pays depuis 1953 via sa filiale, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), mais aussi, depuis 2003, avec la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag). Cet ancrage fort s’est traduit, au fil des décennies, par le développement d’une politique sociale ambitieuse à destination des salariés. Parallèlement, le Groupe apporte une contribution décisive au développement économique du pays, par son activité même comme par le soutien à de nombreux projets via des partenariats ou actions de mécénat.

Une étape supplémentaire a été franchie en 2018. Dans le cadre de sa nouvelle feuille de route RSE, le Groupe Eramet inscrit son action en faveur des communautés gabonaises voisines de ses activités au sein d’un programme et d’engagements durables qui s’échelonnent sur plusieurs années. Au cœur de cette ambition : une attention particulière portée à la jeunesse.

  • Plus de 80 % des 7,4 millions d’euros consacrés en 2018 par le Groupe à des actions sociétales ont bénéficié au Gabon en 2018.
  • 35 millions d’euros sont engagés par Comilog sur la période 2018-2020 à destination des communautés locales. Au programme notamment : la réfection des voies principales de Moanda, la rénovation de 95 salles de classes de 7 établissements scolaires de Moanda, ou encore l’amélioration de l’employabilité locale.
  • En ligne avec la volonté du Groupe de privilégier les actions en faveur de la jeunesse, Comilog et Setrag ont engagé en 2018 des actions en faveur de près de 12 000 jeunes au Gabon, par l’intermédiaire de stages, de contrats d’apprentissages et de soutien aux établissements scolaires.

Renforcer les échanges avec la population

Comilog entretient un dialogue régulier avec les communautés locales, notamment par l’intermédiaire des chefs de quartiers de Moanda et de chefs de villages. Dans le but de renouveler son action sociétale, Comilog a mené en 2018 une consultation des parties prenantes locales. Objectif : identifier de manière collective les priorités de développement à soutenir. Le plan RSE triennal lancé en 2018 a ainsi intégré les résultats de ces échanges. De nouvelles actions de consultation sont en cours afin de définir les axes de la nouvelle stratégie d’investissement communautaire, qui prendra la suite du plan triennal.

Une priorité : l’éducation

Dans un pays où les moins de 14 ans représentent 37% de la population, l’éducation constitue un enjeu crucial. L’engagement des filiales d’Eramet en faveur des jeunes gabonais prend différentes formes, telles que des dons de matériels scolaires et informatiques ou la prise en charge de réfections de salles de classe. En outre, par exemple, Comilog subventionne intégralement le groupe scolaire Henri Sylvoz à Moanda (900 élèves), tandis que Setrag contribue au transport scolaire de plus de 400 élèves. Parmi les autres initiatives : la fourniture gratuite d’électricité aux écoles de Mbel, Ndjolé, Lopé et Lastourville.

Contribuer activement aux secteurs prioritaires

Comilog et Setrag s’appuient sur ce lien essentiel créé avec les parties prenantes gabonaises pour mettre en œuvre différents projets et actions. Sont ciblés notamment :

  • l’accès à l’emploi : subvention annuelle à l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda (E3MG), formations professionnelles qualifiantes aux métiers du bâtiment et du génie civil à destination de 250 jeunes, création d’un centre de formation et de perfectionnement ferroviaire à Franceville, etc.
  • la santé : financement de l’Hôpital Marcel Abéké de Moanda (soins gratuits dispensés aux salariés de l’entreprise et à leurs ayant-droits et à prix modérés pour les populations des environs), programme de lutte contre le VIH/Sida, gratuité des consultations et des soins de santé pour les riverains dans les sept centres de santé de la ligne ferroviaire de la SETRAG etc. 
  • le sport : subventions aux associations Mangasport (football, basket-ball, volley-ball, judo, taekwondo, etc.) bénéficiant à 800 licenciés, dont une majorité de jeunes.
  • les infrastructures : réfection des voiries de Moanda, raccordement gratuit de centaines de foyers au réseau électrique Setrag, réhabilitation de fontaines publiques, etc.

Comilog s’engage également pour la biodiversité avec le Parc de la Lékédi, géré par sa filiale SODEPAL (Société d’exploitation du parc de la Lékédi). Véritable havre de paix pour nombre d’espèces locales telles que les gorilles, les chimpanzés, les mandrills, les cercopithèques, les buffles de forêt, les potamochères, les céphalophes ou encore les lycaons, cette réserve naturelle protégée de 14 000 hectares joue un rôle important à l’échelle du Gabon dans la sensibilisation au sujet de l’environnement et de la préservation de la biodiversité.