ReLieVe : un procédé innovant pour recycler les batteries lithium-ion des véhicules électriques

La transition énergétique ne se fera pas sans une automobile parfaitement intégrée dans l’économie circulaire. Avec la forte croissance du marché des véhicules électriques, le recyclage des batteries usagées en représente le principal défi. Pour y répondre, Eramet a développé un procédé de recyclage permettant de récupérer l'ensemble des métaux de valeur en s'associant à des partenaires répartis sur l'ensemble de la chaîne de valeur de la batterie.

Le projet collaboratif de recherche et d’innovation ReLieVe (pour Recycling of Li-ion batteries for Electric Vehicle) a pour objectif de développer un procédé innovant, de recyclage des batteries lithium-ion utilisées dans les véhicules électriques. L’ambition est aussi de structurer un secteur industriel intégré - de la collecte et du démantèlement des batteries en fin de vie, au recyclage des éléments qu’elles contiennent - et de contribuer ainsi à la sécurisation des approvisionnements des métaux de la transition énergétique en Europe. 

Doté d’un budget de 4,7 millions d’euros - financé à plus de 60 % par l’EIT RawMaterials, un organisme de l’Union européenne – ReLieVe a démarré en janvier 2020. Le projet a rassemblé un consortium de quatre partenaires répartis sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la batterie :

  • Eramet pour le développement du procédé de recyclage, 
  • SUEZ pour la collecte et le démantèlement des batteries en fin de vie,
  • les équipes de recherche de Chimie ParisTech et de la Norwegian University of Science and Technology pour le support académique.

En décembre 2021, le programme ReLieVe s’est achevé avec succès : plusieurs campagnes de tests menés à l’échelle laboratoire puis à l’échelle pilote au centre d’innovation du groupe, Eramet Ideas, ont permis de récupérer l’ensemble des éléments de valeur - nickel, cobalt, lithium et manganèse – avec de très hauts niveaux de rendement et de les transformer en nouveaux métaux de qualité batterie. 

La réussite des opérations de pilotage et les résultats obtenus dans le cadre du programme ReLieVe marquent un jalon important dans le développement à terme d'une solution industrielle de recyclage adaptée au marché européen à laquelle les équipes d’Eramet continuent de .travailler.

Le défi : recycler en boucle fermée

Le projet ReLieVe développe à grande échelle un procédé innovant, dit "en boucle fermée", de recyclage des batteries lithium-ion. Contrairement aux procédés plus conventionnels, celui-ci recyclera les métaux en conservant leurs qualités physiques et chimiques pour qu’ils puissent être réutilisés dans la conception d’une nouvelle cathode de batterie lithium-ion.

D’un point de vue environnemental, le défi est double : d’une part, développer un procédé qui ait l’impact environnemental - et plus particulièrement un impact carbone - le plus faible possible ; et d’autre part, chercher à maximiser le nombre de composants de la batteries lithium-ion à recycler.

Découvrez en images le procédé de recyclage de ReLieVe :

Consortium

Logos des membres du consortium du projet ReLieVe

Logo EIT RawMaterials