2017 : Une année contrastée pour la branche Alliages

L’activité d'Eramet Alliages, qui regroupe Aubert & Duval et Erasteel, est principalement tournée vers les marchés de l’aéronautique, de l’énergie, du nucléaire, des aciers rapides, de l’outillage et de la métallurgie des poudres.

Pour la branche Alliages, 2017 est une année contrastée. En effet, Aubert & Duval, dont l’aéronautique représente plus des deux tiers du chiffre d’affaires, affiche un résultat opérationnel courant en baisse de 21 % par rapport à 2016 dû à des difficultés opérationnelles et un niveau de productivité très en retrait par rapport aux objectifs d’amélioration fixés. Erasteel, pour sa part, connaît une amélioration de sa performance en 2017 par rapport à 2016 (en progression de 15 M€), réalisant une perte de - 6 M€. Cela est dû au succès du projet de réorganisation industrielle, de productivité et de redynamisation du portefeuille produits, et à l’impact favorable du prix des matières. A l’inverse, les difficultés de montée en puissance de l’activité recyclage de piles, batteries et catalyseurs ont pesé sur les résultats.

 

Répartition du chiffre d'affaires par marché en 2017

Le marché de l’aéronautique est resté solide en 2017, stable par rapport à 2016.

 

Chiffre d'affaires (en millions d'euros)

Le chiffre d’affaires de la branche Alliages affiche une progression de 15 % à 1 087 M€ par rapport à 2017.

 

Résultat opérationnel courant (en millions d'euros)

Le résultat opérationnel courant s’élève à 32 M€, en croissance de 19 % par rapport à 2016 avec une évolution très contrastée selon les activités.

 

Investissements industriels (en millions d'euros)

En 2017, la branche Alliages a légèrement augmenté ses investissements.

Elle a continué de structurer ses activités dans le domaine du titane aéronautique avec l’inauguration d’EcoTitanium, première usine européenne de recyclage de titane de qualité aéronautique, en septembre 2017, et a ainsi poursuivi sa stratégie pour se positionner dans le domaine de l’économie circulaire.

Elle a également élargi son empreinte industrielle dans le secteur de la métallurgie des poudres, porté par le développement de la fabrication additive, avec la mise en service, en mai 2017, d’une nouvelle tour d’atomisation de poudres aux Ancizes.

 

 

  • mail
  • print

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Ce contenu a retenu votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoire sont précédés d’une étoile

Les informations recueillies seront utilisées dans le but de répondre au mieux à votre demande. Conformément à la loi "informatique et libertés" du 06 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de suppression et de rectification des informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser votre demande à l’adresse e-mail suivante : webmaster@erametgroup.com