Chiffres financiers

Excellente année avec un EBITDA supérieur à 1 Md€ et une accélération du repositionnement vers les activités porteuses de croissance

Nouvelle étape pour le Groupe qui se recentre sur ses activités Mines et Métaux, suite à l’annonce de la signature d’un protocole d’accord en vue de la cession d’Aubert & Duval1.
 

1 L’opération est soumise à l’obtention de l’avis des instances représentatives du personnel et aux autorisations règlementaires nécessaires

Chiffre d’affaires depuis 2015 (en millions d'euros)

Au nouveau périmètre d’Eramet, excluant les activités cédées ou en cours de cession2, le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 3 668 M€ en 2021, en forte hausse de 31 % (+ 35 % à périmètre et change constants). Cette croissance a été principalement tirée par l’activité alliages de manganèse (environnement de prix très favorable conjugué à une amélioration du mix produits), ainsi que par les très bonnes performances opérationnelles de l’activité minerai de manganèse (+ 21 % de volumes produits, + 9 % de volumes vendus) et de l’activité de négoce du ferroalliage de nickel produit à Weda Bay.

Evolution du chiffre d'affaires d'Eramet de 2015 à 2021

Evolution du chiffre d'affaires d'Eramet de 2015 à 2021

2015 : 3 109 M€

2016 : 2 984 M€

2017 : 3 652 M€

2018 : 3 825 M€

2019 : 3 671 M€

2020 : 3 553 M€

2020 IFRS 5(2) : 2 792 M€

2021 IFRS 5(2) : 3 668 M€

2 Hors Aubert & Duval, Sandouville et Erasteel, qui, en application de la norme IFRS 5 – "Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées", sont présentées comme des activités en cours de cession sur 2021 et 2020.

Répartition du chiffre d'affaires (IFRS 5)

La BU Manganèse affiche un chiffre d’affaires en croissance à 2 267 M€ (+ 33 %). 

Le chiffre d’affaires de la BU Nickel progresse de 30 % pour atteindre 1 046 M€ sur 2021, dont 817 M€ pour la SLN et 229 M€ liés à l’activité de négoce du ferroalliage de nickel produit à Weda Bay (contrat d’off-take). 

La BU Sables Minéralisés affiche un chiffre d’affaires en hausse à 349 M€ (+ 26 %)

Répartition du chiffre d'affaires d'Eramet (IFRS 5)

Répartition du chiffre d'affaires d'Eramet (IFRS 5)

BU Manganèse : 62 %

BU Nickel : 29 %

BU Sables minéralisés : 9 %)

EBITDA (en millions d'euros)

Au nouveau périmètre d’Eramet, excluant les activités cédées ou en cours de cession2, l’EBITDA du Groupe affiche 1 051 M€, en très forte progression (x2) par rapport à 2020 reflétant notamment :

  • Un impact des facteurs externes de + 437 M€, dont des effets prix positifs de + 394 M€ pour les alliages de manganèse et + 227 M€ pour le nickel, partiellement compensés par – 278 M€ de hausses de coûts, notamment liées au fret,
  • Une performance intrinsèque de + 164 M€ pour les activités du nouveau périmètre, dont + 111 M€ liés à la croissance des ventes externes de minerai de manganèse,
  • Un impact négatif de -66 M€ lié à la SLN, dont la performance a été affectée par des perturbations externes exceptionnelles en Nouvelle-Calédonie.
Evolution de l'EBITDA d'Eramet de 2015 à 2021

Evolution de l'EBITDA d'Eramet de 2015 à 2021

2015 : 92 M€

2016 : 375 M€

2017 : 871 M€

2018 : 843 M€

2019 : 630 M€

2020 : 398 M€

2020 IFRS 5(2) : 516 M€

2021 IFRS 5(2) : 1 051 M€

2 Hors Aubert & Duval, Sandouville et Erasteel, qui, en application de la norme IFRS 5 – "Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées", sont présentées comme des activités en cours de cession sur 2021 et 2020.

Le résultat net part du groupe (en millions d'euros)

Le résultat net part du Groupe s’établit à 298 M€ sur l’année ; il inclut la perte nette des activités en cours de cession qui s’élève à - 426 M€ et reflète principalement l’impact négatif de la cession annoncée d'Aubert & Duval (-340 M€), sans impact sur l’endettement net du Groupe au 31 décembre 2021. Il inclut également la quote-part de résultat de Weda Bay (+ 121 M€) ainsi que les reprises d’impairment du projet lithium (+117 M€).

Evolution du résultat net part d'Eramet de 2015 à 2021

Evolution du résultat net part d'Eramet de 2015 à 2021

2015 : - 714 M€

2016 : - 179 M€

2017 : 203 M€

2018 : 53 M€

2019 : -184 M€

2020(3) : -675 M€

2021(3) : 298 M€

3 incluant le résultat net des activités en cours de cession sur 2020 et 2021 pour respectivement -516 M€ et -426 M€.

L’endettement financier net (en millions d’euros)

Au nouveau périmètre d’Eramet, excluant les activités cédées ou en cours de cession2, la dette nette s’établit à 936 M€ au 31 décembre 2021, en réduction de plus de 440 M€4 du fait de la forte génération de trésorerie du Groupe.
4 Réduction de la dette nette de 388 M€, avant application de la norme IFRS 5

Evolution de l'endettement net d'Eramet de 2015 à 2021

Evolution de l'endettement net d'Eramet de 2015 à 2021

2015 : - 878 M€

2016 : - 836 M€

2017 : - 376 M€

2018 : - 717 M€

2019 : -1 304 M€

2020 IAS 8* : -1 378 M€

2021 IFRS 5(2) : -936 M€

* Conformément à la norme IAS 8 – Méthodes comptables, changements d’estimations et erreurs, les comptes consolidés ont été retraités au 1er janvier 2020 de l’impact de la fraude financière au siège du Groupe.
 
2 Hors Aubert & Duval, Sandouville et Erasteel, qui, en application de la norme IFRS 5 – "Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées", sont présentées comme des activités en cours de cession sur 2021 et 2020.

Consulter le communiqué de presse des résultats annuels 2021 d'Eramet du 23/02/2022

Consulter la présentation des résultats annuels 2021 d’Eramet du 24/02/2022 (en anglais uniquement)

Regarder le webcast des résultats annuels 2021 d’Eramet du 24/02/2022

Note : les données consolidées pour le Groupe et par Division sont des données avec les co-entreprises comptabilisées selon l’intégration proportionnelle, issues du reporting du Groupe.