Transformation numérique : une nouvelle rubrique pour découvrir l’Eramet du futur

Une nouvelle rubrique "Transformation numérique" sur le site met en lumière tout le travail engagé par le Groupe dans cette démarche qui le projette dans l’avenir.

Actualité

Une nouvelle rubrique a pris sa place sur eramet.com : la transformation numérique. Elle concrétise la place importante qu’occupe désormais le sujet au sein du Groupe. Vous y trouverez toutes les informations sur les axes de développement initiés par cette transformation en profondeur que ce soit sur la mine, l’usine ou la logistique, toutes en version 4.0. De nombreux exemples concrets en phase de test ou en cours de déploiement viennent illustrer ces ambitions. C’est aussi l’occasion de se projeter dans l’avenir d’Eramet pour produire plus et mieux en réponse à la demande croissante en métaux, dans un contexte de transition écologique et énergétique.

Capture d'écran de la nouvelle rubrique "Transformation numérique" du site eramet.com

Une transformation initiée dès 2017

Cette rubrique met en lumière tout le travail engagé par le Groupe en faveur de la transformation numérique. Initiée dès 2017, elle a mobilisé l’ensemble des collaborateurs pour identifier les idées et les relier avec les plans stratégiques des différentes divisions. De là sont nés plus de 300 projets accompagnés par les équipes de la Transformation Numérique chez Eramet. "Le terme de ‘transformation’ me semble essentiel à résumer notre démarche, car il traduit notre volonté d’évolution pour nous projeter dans le monde de demain. Le numérique étant un formidable levier formidable pour y parvenir et créer de nouvelles opportunités", explique Ludovic Donati, Directeur de la Transformation Numérique du groupe Eramet.

Une démarche collective

La démarche a depuis ses débuts été pensée dans une logique de "test and learn" : aboutir assez vite un projet, l’exécuter sur un petit périmètre stratégique et, en cas de succès, le déployer sur un maximum de sites où cela a du sens. La Direction des Systèmes d’Information du Groupe a été mobilisée dès le départ pour acter des choix techniques et technologiques et accompagner cette démarche, que ce soit par le passage au cloud ou par la mise en place de la digital factory pour accélérer l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les projets des différents métiers. "Plus globalement, il faut souligner la force collective de toutes les directions qui se sont investies et se sont emparées du sujet, conscientes de l’enjeu pour le Groupe", souligne Ludovic Donati.

Collaborateurs, clients et communautés impliqués

Il faut dire que la transformation numérique va beaucoup plus loin que la simple intégration d’outils innovants. Selon Ludovic Donati, "il s’agit là d’un changement profond de la culture du Groupe pour se projeter dans l’Eramet du 21e siècle, sensibilisé à son environnement et son écosystème global". Cela implique tous les collaborateurs, et tient compte du niveau managérial et des compétences de chacun puisqu’un topographe peut par exemple devenir aussi pilote de drone. Mais les clients, les partenaires, les prestataires et même les communautés dans lesquelles le Groupe est présent sont aussi concernés. À titre d’exemple, Eramet soutient un écosystème de start-ups au Gabon, en Nouvelle-Calédonie et en France. La transformation digitale a aussi permis l’usage de la télémédecine à l'hôpital Marcel Abéké de Moanda (Gabon).

Une force d’attractivité

La transformation numérique apparaît être aussi une force d’attractivité pour les nouveaux talents, qui souhaitent évoluer dans une industrie à impact positif et plongée dans l’ère numérique au niveau de l’état d’esprit et des méthodologies, plus lean, plus transversales et agiles. "D’ailleurs cette démarche se diffuse de plus en plus vite dans l’entreprise, notamment parce que nous assurons des formations sur le sujet, auprès de nombreux managers notamment pour qu’ils s’emparent du sujet", conclut Ludovic Donati.