L’ilménite 56 : un nouveau produit issu du recyclage

Réduire sa quantité de résidus miniers et contribuer à l’économie circulaire : GCO relève ces défis grâce à l’ilménite 56, un nouveau produit issu... du recyclage.

Mine de GCO cohabitant avec les périmètres maraîchers

Notre filiale Grande Côte Opérations (GCO), au Sénégal, comprend plusieurs installations : un bassin minier sur lequel se trouvent une drague et une usine de concentration flottante, ainsi qu’une usine de séparation des minéraux lourds, qui sépare et produit du zircon, du rutile, du leucoxène et deux catégories d’ilménite : l’ilménite 54 et l’ilménite 58, produits qui entrent à 95% dans la composition des pigments blancs, une matière première très utilisée pour la production de peintures, de plastiques ou de papiers.

Stock d'ilmenite à GCO

Or la production de ces produits génère environ 12 000 tonnes de résidus miniers par an chez GCO. Les équipes Production et les équipes Marketing ont donc travaillé main dans la main pour donner une seconde vie à ce qui était jusque-là considéré comme un déchet.

C’est ainsi qu’est née l’ilménite 56, un nouveau produit issu du recyclage des résidus de production de l’ilménite 54 et de l’ilménite 58, ainsi nommé car il comprend 56 % de dioxyde de titane. Dès 2018, ce sont près de 5 000 tonnes de déchets qui ont pu être recyclées en ilménite 56. Et en 2019, son recyclage s’élève à 34 000 tonnes !

Avec ce produit, GCO améliore ainsi son empreinte environnementale en contribuant à l’économie circulaire.