Projet SOLSA : une belle expérience de transfert des labos à la mine

Les premiers "field-tests" du projet collaboratif européen SOLSA se sont déroulés du 15 au 30 septembre 2018 sur la mine de bauxite de SODICAPEI (VICAT), située à Villeveyrac dans le Sud de la France. SOLSA est un projet de recherche et développement porté par Eramet, entièrement financé par le programme Horizon 2020 de l’Union Européenne. Son objectif est de produire un prototype d’exploration qui combine la foration, utilisant la technique sonique, et la détermination minéralogique et chimique, par association de plusieurs instruments, des échantillons à la sortie du carottier.

Actualité

Bien que le prototype ne soit pas encore complètement finalisé, il a été décidé de tester, pour la première fois, sa faisabilité technique en milieu industriel, en France et sur un terrain minier dont les caractéristiques se rapprochent de celles des profils latéritiques calédoniens. Les 3 modules DRILL (sondeuse), ID (identification) et SOFTWARE (database) qui le constituent ont clairement montré leurs forces et leurs faiblesses dont ces dernières ont été extrêmement riches d’enseignement, en particulier sur les modifications ciblées à apporter.

Les 15 à 20 participants ont parfaitement assuré, en mode terrain et avec une grande réactivité, les connaissances et technologies industrielles et académiques des secteurs concernés, à savoir :1- L’exploration et l’industrie minière : Eramet (France), SLN (Nouvelle-Calédonie), Eijkelkamp SonicSampDril(Pays-Bas).2- Le volet instrumental et analytique : ThermoFisher-INEL (France), ERAMET Research (France), BRGM (France).3- La gestion et le traitement des données : Universités de Vilnius (Lituanie), Trente (Italie), Vérone (Italie) et Caen (France).