Le Premier Ministre français pose la première pierre du projet de recyclage de titane EcoTitanium

Le Premier Ministre français, Manuel Valls, a posé la première pierre du projet EcoTitanium le 27 avril 2015 en Auvergne (France). Il s’agira de la première usine européenne de recyclage de titane de qualité aéronautique.

Actualité

La première pierre du chantier de construction d’EcoTitanium a été posée ce 27 avril 2015 sur la commune de Saint-Georges-de-Mons, en Auvergne, en présence de Manuel Valls, Premier Ministre français, d’élus locaux, de partenaires et des trois actionnaires du projet :

  • UKAD, co-entreprise d’Aubert & Duval et d’UKTMP, porteur industriel du projet ;
  • l’Etat français dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir opérés par l’ADEME ;
  • la Caisse régionale de Crédit Agricole Centre France.

Ce projet de recyclage de titane aéronautique permettra à l’Europe de disposer d’une voie d’approvisionnement propre et ainsi de mieux maîtriser son approvisionnement vis-à-vis de cette matière première stratégique pour les marchés aéronautiques, actuellement en forte croissance.

Les activités devraient débuter en 2017 avec le lancement des phases de qualification. La production industrielle commencera en 2018, avec une montée en régime étalée sur 5 ans.

EcoTitanium en quelques chiffres :

  • 3 : le nombre d’actionnaires impliqués
  • 62 : le nombre d’emplois directs qualifiés qui devraient être créés
  • 48,7 : le montant de l’investissement du projet en M€
  • 100 000 : le nombre de tonnes de CO2 dont le rejet sera évité grâce à cette démarche de recyclage en comparaison avec la filière classique d’élaboration primaire