La SLN se concentre sur la production de ferronickel SLN® 25

La production de mattes de nickel a pris fin à la SLN (Nouvelle-Calédonie) en août 2016. L’entreprise se consacre désormais uniquement à la production de ferronickel SLN® 25, économiquement plus intéressant, dont la SLN est aujourd’hui le premier producteur mondial.

L’atelier Bessemer de la SLN a terminé sa toute dernière campagne de production le 10 août 2016. L’entreprise a en effet pris la décision d’arrêter de produire des mattes dans son usine de Doniambo pour se concentrer sur son produit phare, le ferronickel SLN® 25, et ainsi conforter sa position de premier producteur mondial de ce produit. Cette décision s’inscrit dans le cadre du Plan de performance SLN 2018 qui doit permettre à l’entreprise de renouer avec la compétitivité, dans un marché très dégradé. Elle lui permettra de réaliser une économie d’environ 30 M€ par an.

La SLN a produit de la matte de nickel dès les années 1880. Pour cette dernière coulée historique, une cérémonie s’est déroulée en présence des 63 agents de l’atelier Bessemer, tous reclassés dans d’autres services de l’usine, des retraités, des partenaires sociaux et du comité de direction.

Du fait de l’arrêt de cette ligne de production, l’usine ERAMET de Sandouville (France) s’approvisionnera en mattes de nickel auprès d’un producteur externe, plus proche géographiquement, à partir de 2017.