La SLN contribue à l’Earth Hour en éteignant les lumières d’un de ses convoyeurs

Filiale calédonienne du Groupe ERAMET, la SLN a participé cette année encore à l’Earth Hour, événement organisé depuis près de 10 ans par le WWF et visant à inviter citoyens, pouvoirs publics et entreprises à éteindre leurs lumières durant 1h pour lutter contre le changement climatique.

Tout comme ERAMET, la SLN est engagée dans une démarche de préservation de l’environnement. C’est dans ce cadre qu’elle s’est mobilisée à l’occasion de la 7ème édition de l’Earth Hour et a fait un nouveau geste pour la planète en éteignant toutes les lumières de son convoyeur en mer long de 1 500 mètres à Tiébaghi, au nord de la Nouvelle-Calédonie. Une opération qui a été bien au-delà de l’événement du WWF qui avait lieu le 28 mars 2015, de 20h30 à 21h30, puisqu’elle a été mise en place depuis la mi-mars, hormis lors du chargement d’un minéralier. Ce convoyeur sert en effet au déplacement du minerai de nickel extrait à Tiébaghi jusqu’aux bateaux qui permettent de le transporter.

En l’absence de cet éclairage, une balise équipée d’un signal lumineux d’une portée de 4 miles sécurise le convoyeur en mer pour les navires. L’intérêt est double : réduire très fortement l’impact de la pollution lumineuse sur les oiseaux, dont les pétrels de Tahiti et les puffins du Pacifique, espèces endémiques et protégées nichant sur le massif de Tiébaghi, et diminuer la consommation d’énergie et donc la trace carbone du centre minier de Tiébaghi.

L’an dernier, la SLN avait éteint le convoyeur de son centre minier de Népoui à l’occasion de ce même événement.