Extension de la mine de Moanda : la Comilog consulte les populations locales

Dans le cadre du projet d’extension de la mine de Moanda, la Comilog a rencontré les populations locales pour présenter les résultats de l’Etude d’impact environnemental et sociétal.

Dans le cadre du projet d’extension de la mine de Moanda (Comilog 2020), les principaux résultats de l’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) ont fait l’objet d’un atelier de restitution par les experts de Golder et Géoguide, bureaux d’études spécialisés dans le secteur minier, et de Biotope, bureau spécialisé en écologie.

Réunissant plus de 500 villageois, ces audiences publiques se sont déroulées les 14 et 15 février 2019 à l’hôtel de ville de Moanda avec la participation des autorités politico-administratives du Département de la Lebombi-Leyou, des responsables des ministères en charge de l’Environnement, des Mines, de l’Agriculture et ceux de la Comilog.

Toutes les facettes du projet ont été détaillées pour montrer les impacts négatifs et positifs sur les milieux physique, biologique et humain. Les questions ont été nombreuses, portant principalement sur les impacts du projet sur la santé, sur les animaux, le développement des infrastructures de la ville et la pollution.

Les conclusions de l’EIES ont été sanctionnées par la signature des procès-verbaux qui incluent les préoccupations exprimées par les populations. Ces résultats feront l’objet d’un examen minutieux par la Direction Générale de l’Environnement et de la Protection de la Nature (DGEPN) avant d’autoriser le démarrage des opérations du projet.