Eramet renforce sa contribution à l’économie de ses principaux territoires d’implantation, au bénéfice des populations locales

En 2021, Eramet totalise une contribution à l’économie de ses territoires hôtes de 1,8 Md€(1).

Les achats locaux et la masse salariale représentent respectivement un total de près de 1,1 Md€ et de 456 M€.

Plus de 65 000 personnes ont bénéficié des actions sociétales du Groupe au sein de ses territoires hôtes grâce à un investissement total de 11 M€.

Actualité

Eramet publie ce jour son rapport annuel sur les paiements aux gouvernements dans les territoires où le Groupe a des activités dans l’industrie extractive « Rapport sur la transparence financière du Groupe au 31 Décembre 2021 », disponible sur son site internet. Le périmètre de ce rapport ne prend pas en compte la société Weda Bay Nickel2.

Ce bilan, établi selon les méthodes de l’ITIE (Initiative pour la Transparence des Industries Extractives), concerne principalement les taxes et redevances versées aux Etats et Territoires ainsi que les dividendes versés aux actionnaires publics présents au capital de la société mère et des filiales.

Fidèle à sa politique de transparence, le Groupe va au-delà en présentant une vision globale de sa contribution dans ses principales zones d’implantation hors de France métropolitaine : Gabon, Sénégal, Indonésie, Cameroun, Nouvelle-Calédonie, Argentine, Etats-Unis et Norvège3.

Cette publication illustre la volonté d’Eramet d’être un acteur engagé envers les populations locales et un catalyseur de développement économique pour les territoires où le Groupe est présent.

Ainsi, en 2021, Eramet a poursuivi sa politique en faveur de la création de valeur locale. La masse salariale a représenté 456 M€, et les achats locaux se sont élevés à 1 093 M€.

Le soutien apporté aux communautés locales qui vivent aux abords des implantations du Groupe est au coeur du projet mis en oeuvre par les équipes d’Eramet. Ainsi, plus de 65 000 personnes ont bénéficié de la mise en oeuvre d’actions sociétales en faveur de la jeunesse, de la santé et du développement local pour un montant total de plus de 11 M€. Ce montant n’inclut pas les dépenses liées à la gestion des impacts environnementaux et sociétaux de nos opérations.

L’ensemble des chiffres contributifs par pays d’implantations sont présentés dans les infographies disponibles sur notre site.

Au Gabon, Eramet a apporté une contribution de 566 M€. Sa filiale Comilog, qui produit, traite et transforme le minerai de manganèse, est le deuxième employeur privé du pays avec plus de 8 300 emplois directs et le 1er producteur mondial de minerai de manganèse à haute teneur grâce à la mine de Moanda. La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), concessionnaire du chemin de fer reliant Franceville à l’est du Gabon et Owendo sur la côte ouest du pays, est également une filiale du Groupe. Ces deux sociétés ont réalisé 303 M€ d’achats (hors transport maritime) dans le pays. Au travers du Fonds RSE cogéré par Comilog et l’Etat Gabonais, Eramet a par ailleurs soutenu plus de 40 000 Gabonaises et Gabonais qui ont bénéficié en 2021 des actions sociétales menées dans les domaines de la santé, de l’accès à l’eau, de la diversification économique et de l’éducation.

Au Sénégal, la contribution du Groupe s’est élevée en 2021 à 112 M€. Grande Côte Opérations (GCO) produit des sables minéralisés, principalement de l’ilménite et du zircon. En 2021, GCO a employé près de 1 300 personnes dont 96% de Sénégalais. Les achats dans le pays se sont élevés à 69 M€. Du fait du caractère itinérant de l’installation, le déplacement d’habitations et de zones agricoles et pastorales constitue le principal impact de l’activité sur les communautés avoisinantes. GCO s’est mobilisé pour la 6e année pour réinstaller les populations impactées dans des conditions de logement améliorées (accès à l’eau et à l’électricité, accès à une école au sein du nouveau village, terres agricoles aménagées) dans une démarche de co-construction avec des actions d’information et de consultation auprès de celles-ci. En parallèle, GCO soutient le développement économique et social du Sénégal, notamment au travers de la création de plusieurs Groupements d’Intérêt Economique locaux (GIE), et de la réhabilitation d’établissements scolaires. Ainsi, les nombreuses actions entreprises dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la diversification économique ont bénéficié à plus de 20 000 personnes.

En Nouvelle-Calédonie, la contribution du Groupe était de 440 M€ en 2021. La Société Le Nickel (SLN) est l’un des principaux producteurs mondiaux de ferronickel, un produit destiné au marché de l’acier inoxydable. Premier employeur privé du territoire avec plus de 3 140 emplois directs, la SLN a réalisé 284 M€ d’achats auprès de fournisseurs et sous-traitants calédoniens. Les actions contributives menées en 2021 par la filiale ont permis de soutenir plus de 4 000 personnes. Les actions ont été menées en sur tout le territoire, en particulier sur la côte Est et dans le Nord aux abords du site minier de Poum, qui a connu une accélération de son développement en 2021.

En Argentine, avec le gisement de lithium de classe mondiale de Centenario-Ratones, Eramet se positionne comme un acteur de 1er plan sur ce métal indispensable à la transition énergétique. En 2021, le Groupe qui a décidé de lancer la construction du site de production de carbonate de Lithium a contribué à l’économie nationale à hauteur de 15 M€. Le site d’exploitation pilote représentait 124 emplois directs dont 98% d’Argentins. Les achats dans le pays se sont élevés à 11 M€. 73 personnes ont directement bénéficié des activités d’investissement communautaire de la filiale.

En Norvège, la contribution du Groupe a été de 347 M€ à travers sa filiale Eramet Norway qui produit des alliages de manganèse à destination principalement du marché de l’acier, et Tizir Titanium & Iron (TTI) qui produit du laitier de titane destiné principalement à l’industrie des pigments. Les 4 sites emploient directement 785 personnes dont 97% de Norvégiens. En 2021, ces filiales ont investi 186 K€ en faveur des communautés locales à travers le financement et le soutien de diverses initiatives centrées sur la culture et l’éducation.

Aux Etats-Unis, Eramet Marietta, l’un des principaux producteurs américains d’alliages de manganèse, a contribué à hauteur de 100 M€ à l’économie nationale. L’usine représente 177 emplois directs dont 98% d’Américains. Les achats dans le pays se sont élevés à 71 M€.

Au Cameroun, le Groupe poursuit son projet d’exploration du bloc rutilifère d’Akonolinga. Ce projet qui permettrait au Groupe de renforcer ses activités dans les sables minéralisés a représenté une contribution de 370 K€ pour le pays, dont 70 K€ de taxes et impôts au gouvernement et 300 K€ d’investissements communautaires dans le domaine de la santé et de l’accès à l’eau.

Enfin, en Indonésie, Weda Bay Nickel a contribué à hauteur de 88 M€ en taxes et impôts et 1,7 M€ d’investissement communautaire, en complément des montants alloués au développement communautaire par le parc industriel dans lequel l’usine de WBN est implantée.

Au total, Le Groupe Eramet a contribué à hauteur de 1,8 Md€ à l’économie de ses territoires hôtes.

Eramet renforce sa contribution à l’économie de ses principaux territoires d’implantation, au bénéfice des populations locales

1- Ce total inclut les contributions économiques des entités françaises qui ne font pas partie du périmètre de cession en cours. Ce montant n’inclut pas les contributions du Groupe en Indonésie.

2- Société mise en équivalence dans les comptes consolidés du Groupe.

3- Les filiales de la division Alliages Haute Performance en cours de cession ne sont pas prises en compte.