Eramet : Forte hausse des résultats au 1er semestre 2021

Actualité
  • Forte progression de l’EBITDA du Groupe à 293 M€ au S1 2021, intégrant une amélioration intrinsèque de plus de 110 M€.
  • Free cash-flow positif de 111 M€ ; réduction de l’endettement net à 1,2 Md€ au 30 juin 2021.
  • Résultat net part du Groupe de 53 M€.
  • Prix du minerai de manganèse stable. Environnement de prix favorable pour les alliages de manganèse et le nickel, compensé en partie par la forte hausse des prix du fret et l’impact négatif du change.
  • 1er semestre bien orienté avec une bonne performance opérationnelle :
  • Poursuite de la croissance organique de la production du minerai de manganèse au Gabon (+ 13 %), et évolution favorable du mix des alliages de manganèse en faveur des produits affinés.
  • Excellente performance de Weda Bay Nickel  : près de 7 Mth de minerai de nickel produites, avec une accélération de la dynamique de croissance, et une contribution de 70 M€ au free cash-flow du Groupe.
  • Basse saison de la production minière accentuée par une météo particulièrement défavorable en Nouvelle-Calédonie.
  • Poursuite de l’adaptation de la division Alliages Haute Performance au contexte de marché aéronautique toujours dégradé. Amélioration de l’EBITDA : perte en forte réduction par rapport au S1 2020.

 

  • Validation de l’engagement de réduction de 40 % des émissions de CO2 à 2035.
  • Perspectives :
  • Objectifs de production minière maintenus au Gabon et en Nouvelle-Calédonie, avec une saisonnalité significativement plus favorable au S2, et revus à la hausse pour Weda Bay Nickel.
  • Prévision d’EBITDA revue à la hausse sur l’année : compte tenu d‘un contexte de prix particulièrement porteur pour les alliages de manganèse, et en prenant en compte un consensus révisé de prix moyen pour 2021 du minerai de manganèse (CIF Chine 44%) à 5,01 $/dmtu et du cours du nickel au LME à 7,9 $/lb , l’EBITDA prévisionnel serait de plus de 850 M€.

Christel BORIES

Présidente-directrice générale du groupe Eramet

Nous avons réalisé un premier semestre prometteur, porté par de bonnes performances opérationnelles et un environnement de prix généralement élevé. Nous sommes restés concentrés sur la génération de cash et grâce aux progrès réalisés dans tous nos métiers, notre endettement est en baisse à fin juin.

Ces résultats montrent que la transformation du Groupe engagée il y a 4 ans porte ses fruits : nos fondamentaux économiques s’améliorent, notre feuille de route stratégique progresse et va de pair avec un engagement - environnemental, social et sociétal - fort répondant tant aux enjeux globaux que locaux.

Sur le terrain, les salariés font bouger les lignes en conjuguant performance et contribution positive de nos activités sur les communautés environnantes. Forts de cette dynamique, nous abordons le second semestre confiants, avec de très belles perspectives à la fois en termes de résultats et de génération de cash.