Eramet : Excellente année avec un EBITDA supérieur à 1 Md€ et une accélération du repositionnement vers les activités porteuses de croissance

Actualité
  • Nouvelle étape pour le Groupe qui se recentre sur ses activités Mines et Métaux, suite à l’annonce de la signature d’un protocole d’accord en vue de la cession d’Aubert & Duval2
  • Confirmation du positionnement d’entreprise responsable et contributive. Engagements 2021 atteints ou dépassés, en particulier concernant le climat et la sécurité, avec un taux d’accident parmi les plus bas de l’industrie
  • Excellente performance opérationnelle dans le manganèse, le nickel et les sables minéralisés, et résilience de l’activité minière en Nouvelle-Calédonie :
    • Forte croissance organique de la production de minerai au Gabon à 7 Mt (+ 21 % par rapport à 2020)
    • Augmentation de la production d’alliages de manganèse (747 kt, + 7 %), avec une amélioration du mix et des niveaux de prix record
    • Progression des exports de minerai de nickel en Nouvelle-Calédonie à près de 3 Mth (+17 %)
    • Forte croissance de la production de minerai de nickel à Weda Bay multipliée par 4 à 14 Mth

 

 

  • Construction de l’usine de lithium en Argentine relancée pour répondre à l’accélération de la demande en métaux de la transition énergétique
  • Au nouveau périmètre d’Eramet, excluant les activités cédées ou en cours de cession1 :
    • EBITDA du Groupe multiplié par 2 à 1 051 M€ en 2021, avec une contribution très significative des alliages de manganèse, dans un environnement de prix très favorable compensé en partie par la forte hausse des coûts du fret et de l’énergie
    • Free cash-flow de 526 M€, y compris une contribution de l’activité Nickel à Weda Bay à hauteur de 146 M€

 

 

  • Incluant les activités cédées ou en cours de cession :
    • Résultat net part du Groupe de 298 M€
    • Forte réduction de l’endettement net de 388 M€, avec un leverage3 inférieur à 1

 

 

  • Proposition d’un dividende de 2,5 € par action
  • Sur les deux dernières années, la progression de 64 % de l’EBITDA du Groupe vient pour l’essentiel de gains intrinsèques de près de 450 M€4
     

 

 

  • Perspectives 2022 :
    • Objectifs de production en hausse, dont 7,5 Mt de minerai de manganèse au Gabon, environ 15 Mth de minerai de nickel en Indonésie5 et plus de 4 Mth d’exports de minerai de nickel en Nouvelle-Calédonie
    • Les prix de vente facturés des alliages de manganèse devraient rester en moyenne sur l’année légèrement supérieurs à 2021 ; consensus de prix moyen du minerai de manganèse à 5,2 $/dmtu et de cours du nickel au LME à 19 800 $/t
    • Les prix de l’énergie et du fret devraient continuer à peser sur les coûts d’Eramet, de même que ceux du coke
    • Sur la base des consensus de prévisions de prix mentionnés ci-dessus, l’EBITDA du Groupe serait d’environ 1,2 Md€6 en 2022
Christel Bories

Christel BORIES

Présidente-Directrice Générale du Groupe

Nous avons réalisé d’excellents résultats en 2021. Ils reflètent l’engagement et l’agilité des équipes qui ont su saisir les opportunités dans un environnement mouvant. Ces très bonnes performances démontrent la pertinence de notre modèle opérationnel, fortement générateur d’améliorations intrinsèques et de cash-flow sur la durée.

Nous avons accéléré le déploiement de notre stratégie pour nous recentrer sur nos activités minières et métallurgiques porteuses de croissance. La relance du projet Lithium ainsi que la signature du protocole d’accord en vue de la cession d’Aubert & Duval ont été des étapes significatives.

Les évolutions récentes du marché marquées par la très forte croissance de la demande de métaux critiques pour la transition énergétique et le renforcement des exigences environnementales et sociétales, confortent par ailleurs pleinement nos choix stratégiques. C’est donc plus forts que nous abordons cette nouvelle étape de l’histoire du Groupe avec l’ambition de devenir une référence de la transformation responsable des ressources minérales de la Terre, pour le bien vivre ensemble.

1 Hors Aubert & Duval, Sandouville et Erasteel, qui, en application de la norme IFRS 5 – "Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées", sont présentées comme des activités en cours de cession sur 2021 et 2020. Cf. tableaux de passage en Annexe 1
2 L’opération est soumise à l’obtention de l’avis des instances représentatives du personnel et aux autorisations règlementaires nécessaires
3 Ratio Endettement Net / EBITDA
4 Activités cédées ou en cours de cession incluses
5 Sous réserve de l’obtention des autorisations administratives
6 Sur la base d’un taux de change à 1,18$/€