Communiqué à l’issue du Conseil d’administration du Groupe ERAMET du 14 octobre 2015

Dans un environnement mondial où les cours des métaux sont à leur plus bas niveau depuis 15 ans, le Groupe ERAMET est particulièrement impacté par des cours du nickel et du manganèse simultanément et historiquement bas. Tous les Groupes miniers subissent actuellement les effets de cette crise des métaux.

Actualité

Le Conseil d’administration du Groupe ERAMET, réuni ce jour sous la présidence de Patrick BUFFET, a décidé le renforcement du plan d’action opérationnel en vue d’une amélioration du free cash-flow :

  • Limitation des investissements industriels essentiellement à la sécurité et à la stricte maintenance.
  • Suspension des grands projets du Groupe ERAMET.
  • Poursuite du programme engagé de cessions d’actifs.
  • Poursuite rigoureuse du plan 2014-2017 de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité à hauteur de 360 M€ en impact annuel en fin de plan sur le résultat opérationnel courant par rapport à 2013.

Dans ce contexte de marché très difficile, le Groupe ERAMET conserve une liquidité financière de 1,8 milliard d’euros (dont 981 M€ de crédit confirmé non tiré). 

 

A l’issue du Conseil d’administration, Patrick BUFFET a déclaré : 

« Face à ces conditions de marché particulièrement dégradées, le Conseil d’administration a décidé la limitation des investissements industriels ainsi que la suspension des grands projets du Groupe ERAMET. Il procédera à une revue régulière de la capacité d’investissement du Groupe.

Toutes nos équipes sont fortement mobilisées pour poursuivre avec détermination le plan 2014-2017 de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité. 

De plus, nous poursuivons activement notre programme de cessions d’actifs. 

Au-delà de la crise actuelle des métaux liée en grande partie à l’évolution de l’économie chinoise, les marchés du Groupe restent fondamentalement porteurs sur le long terme. »