Célébrations du cinquantenaire de la COMILOG et pose de la 1ère pierre de l'Ecole des Mine de Moanda

Les célébrations du cinquantenaire de la COMILOG ont débuté le 12 octobre dernier à Moanda en présence du Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, et de Patrick Buffet, Président Directeur Général du Groupe ERAMET.

Actualité

La pose de la 1ère pierre de l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda ainsi que la visite du chantier du futur Complexe Métallurgique de Moanda (C2M) ont constitué les deux temps fort de cette journée.

Le projet d’Ecole des Mines et de la Métallurgie à vocation internationale de Moanda est mené conjointement entre les autorités gabonaises et la COMILOG, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Il répond à la volonté de développer localement des compétences fondamentales pour le développement de COMILOG et du secteur minier gabonais dans son ensemble. Il est soutenu par le pôle Mine de Nancy qui pilotera un consortium d’écoles réunissant notamment l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie de Nancy, l’Ecole des Mines de Nancy, l’Université de Lorraine ainsi que l’Ecole des Mines de Paris.

"La question de la formation et de la disponibilité d’une main d’œuvre de qualité est un facteur déterminant pour transformer le tissu industriel", a affirmé le ministre des Mines, Régis Immongault.

Après la pose de la première pierre, la construction devrait débuter au courant de l’année 2013, pour une première rentrée des étudiants prévue en septembre 2015. La première promotion de techniciens sera diplômée fin 2016 et la première promotion d’ingénieurs sera diplômée en juin 2017.

Autre grand projet du Groupe à Moanda, le C2M représente un investissement d’un peu plus de 134 milliards de Francs CFA (200 million d’euros) et sera opérationnel fin 2013 - début 2014.

"Avec ces deux usines, pour la première fois dans l’histoire du Gabon, le minerai de COMILOG sera transformé localement", a souligné Patrick Buffet.

En effet, le Complexe Métallurgique de Moanda permettra pour la première fois de transformer localement le minerai de manganèse en manganèse métal et en silicomanganèse dans deux usines. Il entraînera notamment la création de 400 postes de travail et autant d’emplois indirects.

"Au cours de la dernière décennie, COMILOG a pratiquement doublé sa production et vise l’objectif d’une production annuelle de 4 millions de tonnes de minerais et d’aggloméré en développant les outils industriels permettant de créer de la valeur ajoutée locale", a ajouté M. Buffet.

Au moment de commémorer les 50 ans de la COMILOG, ces deux projets actuellement en cours de réalisation témoignent de la confiance mutuelle qui unit la République Gabonaise, COMILOG et le Groupe ERAMET, autour du développement du Gabon.