Grande Côte – Sénégal

Un axe de diversification : l’exploitation d’un gisement de titane et de zircon

Grande Côte est l’une des deux entités de TiZir Limited, joint-venture associant à parts égales ERAMET et la société australienne Mineral Deposits Limited (MDL). Détenu à 90 % par cette joint-venture et à 10 % par la République du Sénégal, Grande Côte est l’un des plus grands projets en cours de développement dans l’industrie des sables minéralisés.

Situé sur 100 km le long de la côté sénégalaise, à environ 50 km au nord de Dakar, il devrait atteindre un niveau de rentabilité très favorable du fait de la taille importante du gisement et de la relative simplicité de son exploitation.

Grande Côte marque l’arrivée d’ERAMET au Sénégal mais aussi une diversification sectorielle, les applications des sables minéralisés (titane, zircon, etc.) ouvrant au Groupe de nouveaux marchés.

 

Les enjeux économiques

Tirer parti des compétences de chacun

La complémentarité des compétences d’ERAMET et MDL est essentielle à la bonne conduite du projet Grande Côte : ERAMET apporte en effet ses connaissances en matière d’extraction, de métallurgie, de R&D, de logistique et de marketing, tandis que MDL partage son expertise en matière de développement de projet, mais aussi d’extraction et de traitement des sables minéralisés.

Accéder à un marché à fort potentiel

Grande Côte est l’un des rares projets dans le monde qui peut tirer parti de l’important déficit d’offres dans l’industrie des sables minéralisés, ce dernier étant dû à un manque d’investissement en termes d’exploration et de développement minier. Les marchés du zircon et du titane ont en effet un fort potentiel de croisance, tirés par l’urbanisation et la croissance des pays émergents, alors que les gisements qui alimentaient autrefois une grande partie de la demande ont épuisé leurs ressources. Dans ce contexte, TiZir Limited, par le biais de son projet Grande Côte, a une réelle opportunité de devenir un acteur référent du secteur.

Mettre en place une exploitation pérenne, sur la base de procédés simples

L’exploitation de Grande Côte devrait débuter en 2014 pour une durée d’environ 20 ans. En pleine capacité, sa production annuelle est estimée à environ 575 000 tonnes d’ilménite, 85 000 tonnes de zircon ainsi que 16 000 tonnes de rutile et de leucoxène, ce qui en fait l’un des plus grands projets en cours de construction dans ce secteur.

Grande Côte est un gisement important dont la composition permet des procédés standards de dragage et de transformation. Les dunes ne contiennent pas ou peu de déchets, de végétation et d’argile, d’où une exploitation minière relativement simple : une dragueuse aspire progressivement le sable de la dune et l’envoie vers une usine flottante dans laquelle le sable mis en suspension est traité dans une série de spirales. Ce processus permet la séparation par densité d’un concentré de minéraux lourds. Celui-ci est ensuite transféré dans l’usine de séparation qui utilise des procédés magnétiques, électrostatiques et gravitationnels pour séparer les différentes fractions minéralogiques.

S’appuyer sur les infrastructures existantes et gérer la logistique de A à Z

La maîtrise de tous les besoins en termes de logistique est une priorité au sein du projet Grande Côte. Si la société peut s’appuyer sur des infrastructures existantes comme des lignes de chemin de fer, des routes ou encore le port de Dakar, elle a également investi pour disposer de moyens lui permettant de gérer la logistique de A à Z. Une concession a par exemple été négociée avec le gouvernement sénégalais pour relier l’usine de séparation des métaux au port par voie ferrée. Des espaces de stockage et un accès sécurisé aux quais sont également en cours d’aménagement au port de Dakar pour faciliter le chargement des bateaux. Une centrale électrique est aussi en construction pour approvisionner les usines en énergie.

 

Les enjeux environnementaux et sociaux

Mettre en place le cadre de développement du projet

Dans la perspective de la joint-venture TiZir Limited, ERAMET a évalué les volets environnementaux, sociaux, sociétaux et sanitaires du projet Grande Côte afin de s’assurer que les opérations de mise en production du site seront entreprises de manière responsable et durable, tant sur le plan écologique que social.

Dans le cadre du projet Grande Côte, un programme de contrôle strict a été développé. Il définit et adopte des mesures préventives et correctives pour minimiser et réduire les impacts environnementaux qui pourraient découler de ces activités. Ce programme inclut par exemple des études sur les eaux de surface, les eaux souterraines et les eaux usées, les déchets, le bruit et l’impact visuel, la biodiversité ou encore le stockage de matériaux.

Des échantillons de terre et de graines issues des dunes ont par ailleurs été prélevés et étudiés sur place afin de déterminer la meilleure démarche à suivre en termes de revégétalisation, une fois que l’exploitation aura débuté.

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Ce contenu a retenu votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoire sont précédés d’une étoile

Les informations recueillies seront utilisées dans le but de répondre au mieux à votre demande. Conformément à la loi "informatique et libertés" du 06 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de suppression et de rectification des informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser votre demande à l’adresse e-mail suivante : webmaster@erametgroup.com

À propos d'ERAMET

Rejoindre nos équipes

Notre Groupe