Eramet : Résultats annuels 2019

EBITDA à 630 M€ en 2019, reflétant de bonnes performances opérationnelles, dans un environnement de prix du manganèse dégradé.

Actualité

Pour accéder au webcast des résultats annuels 2019 d’Eramet, cliquez sur le lien suivant : http://bit.ly/Eramet-Resultats2019-Webcast

 

  • Chiffre d’affaires en baisse de 4 % sur l’année 2019 à 3 671 M€ dans un environnement de prix contrasté : forte baisse des prix du minerai de manganèse de - 21 % en moyenne sur l’année et hausse du cours du nickel au LME de + 6 %
  • Nouveaux records opérationnels pour la division Mines et Métaux (manganèse, nickel, sables minéralisés et lithium), au-delà des objectifs 2019 :
    - Production de minerai de manganèse : 4,8 Mt vs objectif à 4,5 Mt
    - Exportation de minerai de nickel : 1,6 Mth vs objectif à 1,5 Mt
    - Production de sables minéralisés : 735 kt vs objectif à 720 kt
  • EBITDA à 630 M€, en ligne avec la guidance, avec principalement un impact défavorable de - 268 M€ par rapport à 2018 dû au prix du manganèse
  • Eléments non-récurrents dans la division Alliages Haute Performance (- 114 M€) et charges d’impôts élevées au Gabon conduisant à un résultat avant impôt positif de 89 M€ et à un résultat net part du Groupe négatif de - 184 M€
  • Endettement net de 1 207 M€ hors impact IFRS 16 (1 304 M€ publié) soit un gearing (ratio Endettement net sur capitaux propres) de 74 % hors impact IFRS 16. Lancement de mesures de préservation de la trésorerie du Groupe
  • Indice de performance RSE élevé à 112 points, soit 12 points de plus que les cibles 2019
  • Avancées de la feuille de route stratégique attendues en 2020, malgré une conjoncture économique moins favorable :
    - Objectif de production de plus de 5 Mt de minerai de manganèse
    - Poursuite de l’exécution du plan de sauvetage de la SLN : objectif d’exporter 2,5 Mt de minerai de nickel
    - Démarrage de la production à Weda Bay (Indonésie) prévu dès le 1er semestre
  • Nouvelle approche modulaire pour le projet d’extension de la capacité de production de la mine de Moanda au Gabon
  • Suspension du projet de développement du lithium en Argentine, dans l’attente que les conditions de lancement soient réunies
  • Grâce aux progrès intrinsèques significatifs attendus, et compte tenu de la dégradation des conditions de marché du manganèse, l’EBITDA prévisionnel de 2020 devrait être proche de 400 M€ avec l’hypothèse des conditions de marché de janvier 2020 (notamment moyenne sur janvier du prix du minerai de manganèse à 4,3 USD/dmtu et des cours du nickel à 6,15 USD/lb (13 595 USD/t)), et sans prise en compte à date de l’impact éventuel lié à l’épidémie de Coronavirus (pour rappel, la Chine a représenté environ 1/3 du chiffre d’affaires du groupe Eramet en 2019).

Christel BORIES

PDG du groupe Eramet

En 2019, nous avons de nouveau accompli des progrès significatifs dans la mise en oeuvre de notre feuille de route stratégique et notre performance intrinsèque s’est améliorée. Nous avons atteint des records de production dans toutes nos mines et la forte hausse de l’export de minerai de nickel en Nouvelle-
Calédonie illustre la pertinence du nouveau modèle économique de la SLN.

2020 marquera une étape importante de notre transformation avec le démarrage de notre usine de Weda Bay en Indonésie, l’expansion de la production de la mine de Moanda au Gabon, la poursuite de la mise en oeuvre du plan de sauvetage de la SLN et le retour à un niveau normal d’activité chez Aubert & Duval.

En ce début d’année incertain, notamment pour la Chine qui traverse une période difficile, nous restons plus que jamais proches de nos collaborateurs et de nos clients, et tenons à exprimer notre solidarité avec le peuple chinois. Face à la conjoncture mondiale dégradée et volatile, nous mettons en place une gestion
prudente et contrôlée de notre trésorerie. Nous avons ainsi revu le périmètre et le calendrier de nos projets d’investissement en particulier au Gabon et en Argentine. Des actions de renforcement de notre structure financière, telles que des cessions ou des partenariats, pourraient également être envisagées.

Les premiers résultats sont là, les fondamentaux de notre stratégie sont solides, en particulier notre volonté de diversifier nos actifs pour mieux répartir nos risques, avec une approche responsable et durable engageant toutes nos parties prenantes. L’agilité, la réactivité et la maîtrise de nos équilibres financiers sont plus que jamais indispensables pour avancer sur notre trajectoire de profitabilité à long terme.