Comilog : donner les meilleures conditions d’apprentissage aux jeunes de Moanda

Ce sont plus de 8000 élèves de Moanda qui bénéficient aujourd’hui d’établissements scolaires rénovés et modernisés. Un projet qui s’inscrit dans la politique RSE de Comilog.

Actualité

7 établissements, 95 salles de classe, 400 millions de francs CFA investis : les travaux de rénovation et de construction des écoles de Moanda ont permis de moderniser des infrastructures qui étaient fortement dégradées. Un projet mené dans le cadre de la feuille de route RSE du Groupe et des Objectifs de développement durable des Nations-Unies, après des consultations publiques locales menées en 2018, et qui vise à contribuer au développement des communautés hôtes de Comilog.

C’est en présence du directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale, des autorités politiques et administratives de la commune, du corps enseignant et des élèves que s’est déroulée le 25 octobre dernier la cérémonie de remise symbolique des clefs des établissements rénovés au lycée public Rigobert-Landji. Une remise effectuée par Léod-Paul Batolo, Administrateur Directeur général de Comilog : « Nous sommes résolument engagés dans la transformation de notre compagnie, et nous voulons à la fois changer les regards sur Comilog et aider à transformer la société qui nous entoure », a-t-il expliqué.

Le directeur du cabinet du ministre de l’Education nationale (à gauche) et Léod-Paul Batolo (à droite) Le directeur du cabinet du ministre de l’Education nationale (à gauche) et Léod-Paul Batolo (à droite)

Ces travaux permettront à plus de 8000 élèves de la localité « d’accéder aux outils de la connaissance » selon les mots de Léod-Paul Batolo, c’est-à-dire de bénéficier de meilleures conditions d’apprentissage et aussi de se familiariser avec l’informatique : une salle multimédia – équipée de 20 ordinateurs avec un accès internet haut débit – est maintenant à la disposition des élèves du lycée Rigobert-Landji ; trois lycées privés sont aussi dotés d’une connexion internet haut débit. Le lycée Technique Fulbert-Bongotha a quant à lui réceptionné un bâtiment dédié à la formation, maintenant équipé de cinq ateliers et bureaux. Les travaux ont également permis de retirer des fines de manganèse et de réaménager les cours de l’école publique A et du lycée Rigobert-Landji.

La nouvelle salle multimédia du lycée public Rigobert-Landji La nouvelle salle multimédia du lycée public Rigobert-Landji

Les travaux vont se poursuivre dans les lycées privés de la ville avec la rénovation de nouvelles salles de classe et l’aménagement d’une salle multimédia.

L’action de Comilog envers la jeunesse ne concerne pas que les infrastructures, mais aussi l’emploi : la compagnie a aussi lancé un programme de formations en partenariat avec le lycée technique de Moanda.

Découvrez les nouveaux établissements avec ce reportage vidéo.